You can still browse on our previous website. Please ask for prices and availability.

WILDSCREENS – Julie C. Fortier – Vernissage samedi 19 avril 2014 – 16 h / 21 h

Julie C. Fortier mène depuis plusieurs années une réflexion sur le passage du temps, sur la présence du vide et sur la notion d’effacement. Les expériences et les recherches qu’elle entreprend avec la réalité soulèvent la question de la déperdition (perte de temps, perte d’énergie, improductivité, boucle, effacement) et des espaces lacunaires (écran blanc, espace vide, trou de mémoire, etc.).
Depuis peu, l’artiste explore le monde des odeurs et des saveurs pour questionner des notions telles que l’éphémère, le temps qui passe, la présence du vide et la mémoire.

Pour cette exposition « Wildscreens » Julie C. Fortier présente une série de rectangles de papier blanc. Imprégnés d’odeurs différentes ces monochromes deviennent les réceptacles de projections mentales et d’images réminiscentes débordants le visible. L’odorat s’active au delà de la matérialité des corps et des objets. Les odeurs, propices à la rêverie et à l’imagination personnelle, sont de véritables catalyseurs de souvenirs.

L’artiste accompagne ces écrans de petits récits autobiographiques livrant au spectateur des bribes de sa mémoire olfactive. La puissance mnésique de notre sens olfactif emplit ces espaces blancs d’une nouvelle mise en présence de l’absence.

Les œuvres de cette exposition nous affranchissent du temps et de l’espace. Travaillant une matière première, évanescente et subjective, Julie C. Fortier nous entraine dans une promenade à l’esthétique intimiste.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Exposition Petrichor, La base d'appui d'Entre-deux, Nantes. Crédit photo Marie-Laure Viale

 

EN/

Julie C. Fortier has for several years been reflecting on the passage of time, the presence of emptiness and the notion of erasure. Her experiences with and research into reality explore attrition (loss of time, loss of energy, non productivity, loops, erasure) and lacunar spaces (blank screens, empty space, memory blanks etc.).

 

Recently the artist has been exploring the world of smells and flavours in order to examine notions such as the ephemeral, the passing of time, the presence of emptiness and memory.

 

For this exhibition « Wildscreens » Julie C. Fortier presents a series of white paper rectangles. Impregnated with different odours, these monochromes become the receptacles for mental projections and visual reminiscences which go beyond the visible. The smells, which encourage contemplation and spark personal reflection, are veritable catalysers of memories.

 

The artist accompanies these screens with brief autobiographical details which present the viewer with snippets from her olfactive memory. Our olfactive sense’s power of memory recall fills these white spaces with a new absence.

 

The works in this exhibition free us from time and space. Working with an evanescent and subjective material, Julie C. Fortier coaxes us on a journey towards an intimate aesthetic.