You can still browse on our previous website. Please ask for prices and availaibility.

View Your selection
  • Your Selection

    (2 items)
    • Quelques Souvenirs de la Première Communion d'une Fillette, recueillis et décrits par Christian Boltanski
    • infinity, in finity
      Name *
      Country *
      Email *
      Message
    • herman de vries


      infinity, in finity

      Ce livre s’ouvre sur une photographie montrant l’artiste nu, faisant face à l’étendue de la mer. S’y succède un texte, composé de ces trois mots : infinity in finity, répétés à l’infini.
      Où est donc l’infini ainsi évoqué ? Dans l’horizon de la mer ? Dans les pages du livre ? Dans le texte lu ou dans l’expérience de l’art ?
      Le texte décliné sur l’ensemble des pages existe sous une forme orale, déclamé à trois voix par Cees de Boer, herman de vries et Katharina Winterhalter. Accompagnant la publication, il est disponible sur le site internet de l’éditeur (www.incertain-sens.org).

      2013
      Rennes
      16,6 x 21 cm
      24 p.
      Agrafé, couv. à rabats




      10 €

      WIT-WHITE

      Ce livre est la troisième et dernière version du premier livre d’artiste publié en 1960 par herman de vries, qui en a aujourd’hui plus d’une centaine à son actif. Il est, dans le domaine du livre, un manifeste équivalent aux White Paintings de Rauschenberg (1951) et à 4’33’’ de John Cage (1952).

      L’histoire de ce livre remonte à 1960. Alors proche du groupe zero, mais également attiré par la conception bouddhiste du vide, herman de vries venait de réaliser des monochromes blancs quand il édite lui-même à arnhem un fascicule de vingt pages. Il n’a pas de titre, sa couverture est vierge et les pages ne sont pas imprimées. Seul un bref poème final célèbre, en quatre langues, la surabondance du blanc : « wit is overdaad ».
      Ce livre-manifeste va connaître une autre version, en 1962, sous le titre wit : deux cents pages blanches, quatre collages blancs de l’artiste et une introduction, totalement vide, du poète J. C. van Schagen. éditée à cinq exemplaires seulement à Arnhem par M. J. Israel, cette publication sera suivie en 1967 d’une seconde édition, « revue », wit weiss : deux cent cinquante pages blanches, au format de poche, en cinq cents exemplaires, publiée chez Hansjörg Mayer, à Stuttgart. Seuls éléments imprimés : auteur, titre et éditeur sur la couverture, mention de l’introduction et de son auteur sur la toute première page, colophon sur la dernière page.
      En 1980 paraît chez Artists Press, à Berne, sous un format plus grand, avec davantage de pages, la « troisième édition revue ». Le titre originel wit est traduit en anglais, en japonais ainsi qu’en sanskrit d’un mot qui signifie « blanc », au sens de brillant, pur, immaculé. Mais ce titre ne figure pas sur le livre, parfaitement blanc. Il est imprimé, avec le paratexte, sur une large bande de papier qui tient lieu de bandeau détachable. Sur le rabat intérieur, on peut lire une courte déclaration dont la première rédaction remonte à l’édition de 1962 et qui affirme que ce livre total contient tous les aspects de la réalité. Sur les cinq mille exemplaires annoncés, seule une centaine sera publiée. C’est cette dernière édition, la plus radicale, qui est reprise ici, avec pour seul ajout la traduction en français de la déclaration.
      herman de vries, le 1er avril 2012, commente ainsi son livre, en insistant sur l’importance de la virgule finale :

      blanc est blanc
      0 = 0
      pas de nom
      pas d’idée
      pas même le vide,

      Edition originale : Artists Press, Berne, 1980

      2012
      Brest
      21 x 15 cm
      352 p.
      Broché

      25 €

      A Random sample of the seeings of my beings

      « à l’origine de ces séries de constats photographiques est le fait que ce n’est pas simplement ce que l’on pense ou que l’on fait qui fonde notre “concept”, notre propre conception de l’existence ; c’est aussi voir (écouter, sentir, éprouver). nous sommes dans notre monde. nous sommes notre monde.
      ce fut une recherche sur l’unité de l’individu avec son monde. afin
      “d’objectiviser” cette recherche en tant que telle, des points dans le temps ont été déterminés par avance “au hasard” considéré comme système aléatoire [randomisés]. susanne prenait une photographie de moi en me disant “stop”, je fixais alors vers quoi mon regard se portait. elle me remettait l’appareil photo et je photographiais ce qui s’offrait à ma vue.
      je donne à voir ici les premières séries de 1973 et 1974 faites dans notre maison à eschenau et ses alentours, ainsi qu’au népal. au cours des années qui suivirent, d’autres séries, certaines en couleurs, ont été réalisées pendant des voyages (maroc, mauritanie, sénégal, inde, népal, thaïlande, laos). de cet ensemble, seuls quelques fragments ont été publiés à ce jour. »
      herman de vries, février 2010.

      2010
      Dijon
      15,5 x 22 cm
      352 p.
      Relié
      Edition de 300 exemplaires

      Price on Request

      looking smelling hearing etc.

      eschenau summer press publications # 59.

      2008
      22 x 16 cm
      3 p.
      chemise à rabat
      Tirage limité à 108 exemplaires numérotés.

      Price on Request

      eigenblut

      eschenau summer press publications # 56

      2008
      22 x 16 cm
      1 p.
      chemise à rabat
      Tirage limité à 108 exemplaires numérotés.

      Price on Request

      le chêne de trévans statement

      eschenau summer press publications #57

      2008
      22 x 16 cm
      2 p.
      chemise à rabat
      2 photographies originales en couleurs de marion reissner
      Tirage limité à 108 exemplaires numérotés

      Price on Request

      quelques moments du courant de bès reproductions photographiques (3 sec. de différence)

      eschenau summer press publications #58

      2008
      21 x 15 cm
      3 p.
      chemise à rabat
      3 photographies originales en couleurs
      Tirage limité à 108 exemplaires numérotés

      Price on Request

      change

      Eschenau : the eschenau summer press #50, 1 feuille de papier blanc avec un frottage de cendres de Pin, inscription au crayon au verso de la main de l'artiste "the ashes of a pine". 

      2003
      the eschenau summer press & temporary travelling press publications
      23,5 x 17,3 cm
      1 p.
      En feuilles
      Tirage limité à 108 exemplaires numérotés.

      Bibliographie : herman de vries les livres et publications catalogue raisonné, centre des livres d'artistes / pays-paysage, Saint Yriex, 2005. décrit p. 271

      Price on Request

      philosophische bermerkungen

      Seconde édition identique à la première (2001)

      2001/2006
      Frankfurt am Main
      23,3 x 17,3 cm
      28 p.
      agrafé
      Edition limitée et numérotée de 108 exemplaires.

      Price on Request

      different & identic

      eschenau summer press publications #45

      2000
      23,5 x 17,5 cm
      7 p.
      chemise à rabat
      Tirage limité à 108 exemplaires numérotés

      Price on Request

      wörter

      eschenau summer press publication #42

      1999
      21 x 15 cm
      Double page imprimée
      Tirage limité à 108 exemplaires numérotés

      Price on Request