You can still browse on our previous website. Please ask for prices and availaibility.

Laurent Marissal


Pinxit 1997-2003

Été 1993, peintre, Laurent Marissal est employé comme agent de surveillance au musée Gustave Moreau. D’avril 1997 à janvier 2002, il fait de cette aliénation la matière de sa pratique. Il utilise à des fins picturales le temps de travail vendu au ministère de la culture.
Il détourne sa force de travail vendue au musée, se réapproprie ce temps moyen de subsistance et le transforme en temps moyen d’existence. Cette désaliénation, dont le principe privilégié est le recouvrement du temps, se matérialise dans des actions liées à sa pratique : peindre, écrire, lire…
À son insu, le musée rémunère une production dont il n’aura pas la jouissance. Ce rapt est systématisé.
Hiver 1998, il ouvre une section syndicale CGT, outil administratif, pour concrétiser son projet pictural : modifier réellement les conditions, le temps et l’espace de travail.

2005
Rennes
22 x 14 cm
226 p.
Broché
Edition de 1000 exemplaires.

Price on Request