You can still browse on our previous website. Please ask for prices and availaibility.

William Kentridge


Everyone / Their Own / Projector

En quatre étapes, débutant par Searching, Organizing, puis Sensuality pour se clore par Melancholy, Everyone / Their Own / Projector nous plonge dans les méandres de l’univers de Kentridge. Mêlant dessins et textes imprimés, le livre offre une traversée de formes et d’images que William Kentridge s’approprie. Un cheminement habité par une silhouette schématique et récurrente inspirée de sa recherche autour de sa mise en scène du Nez de Chostakovitch d’aprèsla nouvelle de Gogol, forme obsessionnelle et énigmatique, objet de réemplois multiples. Ainsi, de reprises en évocations, ici une figure de Masaccio entre en écho avec un visage de Manet, ou là, plus innattendu, des nus de Rembrandt deviennent les éléments d’un dialogue rendu possible avec des architectures constructivistes de Tatline.
Kentridge joue du palimpseste et du recouvrement, esquisse des affinités souterraines. Superposant des feuilles déchirées, arrachées à des dictionnaires et autres encyclopédies, des manuels de cuisine ou de sciences, mêlant les langues… , biffant, recouvrant de dessins effectués à l’encre de Chine, il mêle les modes de savoir, de perception et de transmission. Avancées, reprises et bifurcations par lesquelles il engage son propre dialogue avec les formes issues de l’Histoire de l’art. Chaque image devient une étape possible, une piste à explorer ; chaque dessin, même s’il a sa propre autonomie, s’inscrit alors dans ce système de renvois toujours en mouvement, dans une esquisse d’autoportrait artistique comme le titre semble le suggérer. (Nicolas Feodoroff)

2008
26,5 x 20 cm
112 p.
Broché
Edition de 1500 exemplaires.

55 €