You can still browse on our previous website. Please ask for prices and availaibility.

Gus V.S./Kodak Paper/81′
April 9 — May 20, 2005
See available works :

In the spring of 1981 I concerned myself with a series of black and white photographs depicting an individual in a landscape. I wanted the person to carry a box of Kodak paper, also black and white, suggesting a vaguely romantic narrative about the production of images. I traveled out to my home town of Darien Connecticut, and asked my friend Gus Van Sant if he would ‘star’ in my modest project. I had known Gus since we were kids, and he was living in town working on his own short films, writing, and recording music. In retrospect, I see these pictures as a ‘goodbye’ to youth, suburbia, and to “70’s Art’. I also see the influence of both the younger and elder Brueghels, whose paintings always intrigued me.

Tim Maul NYC, 4/05

Durant le printemps de 1981, je me suis intéressé à une série de photographies noir et blanc décrivant un individu dans un paysage. Je voulais que la personne porte une boîte de papier Kodak, noir et blanc également, suggérant une narration vaguement romantique sur la production d’images. Je me rendis dans ma ville natale de Darien Connecticut et demandai à mon ami Gus Van Sant s’il voulait bien « jouer » dans mon modeste projet. Je connaissais Gus depuis l’enfance et il était resté en ville à travailler sur ses courts-métrages, à écrire et à enregistrer de la musique. Rétrospectivement, je vois ces images comme un « au revoir » à la jeunesse, à la banlieue et à l’art des années 70. J’y vois aussi l’influence des Brueghel, jeune et vieux, dont les peintures m’ont toujours intrigué.

Tim Maul NYC, 4/05

 

Tim Maul, né en 1951,  vit et travaille à New York. Il a participé à l’exposition Strangers :  the first ICP triennal of photography and video en 2003. Il a publié un portfolio The cultured tourist. (Curtains) en 1996 et un livre Traces & Presence, aux éditions Florence Loewy en 1999